Témoignage : Closd chez Cerha Hempel, cabinet autrichien

Mark Krenn et Hans Kristoferitsch sont associés au sein du cabinet autrichien Cerha Hempel. Basé à Vienne, le cabinet qui compte plus de 200 avocats est spécialisé dans le droit des sociétés et le droit est affaires en Autriche et en Europe centrale et orientale. 

Utilisateurs de Closd depuis plusieurs mois, ils ont accepté de répondre à cet entretien, au cours duquel ils ont pu partager les bénéfices liés à l’adoption de la plateforme, notamment en termes d’expérience client, ainsi que leur vision sur les legaltechs et la digitalisation. 

Article original publié par LexisNexis Autriche – 31/10/22

"L'outil a été créé par des avocats avec une véritable expérience dans la gestion d’opérations juridiques, et cela se voit."

LexisNexis/Closd: Pouvez-vous s’il vous plaît nous présenter Cerha Hempel, ses clients et les dossiers traités ?

Hans Kristoferitsch: CERHA HEMPEL est l’un des principaux cabinets d’avocats en droit des affaires en Autriche, et nous sommes également présents en Europe centrale et orientale. Nous couvrons tous les domaines du droit des sociétés et du droit commercial, et nous sommes fiers de compter parmi nos clients de nombreuses entreprises autrichiennes et internationales de premier plan. Outre d’importants dossiers contentieux et procédures commerciales, par exemple en droit commercial public, en droit antitrust et en droit pénal, nous traitons principalement des opérations de M&A.

Quelle est la stratégie digitale du cabinet ? Quels sont les axes de développements prévus? 

Hans Kristoferitsch : Nous avons déjà développé plusieurs solutions propres en interne à l’initiative de notre Legal Tech Center, qui ont été adoptées avec succès tant par notre équipe que par nos clients (un outil dédié aux questions de financement par exemple). Dans d’autres domaines, nous avons décidé d’utiliser des solutions de legaltech existantes telles que Closd.

Pourquoi avoir choisi Closd ? A quels besoins répond la plateforme ? 

Mark Krenn : Closd est un outil très polyvalent qui couvre l’ensemble du cycle de vie d’une opération, de la constitution de la data room pour le processus de due diligence à la génération automatisée des bibles post-closing. L’outil a été créé par des avocats qui ont une véritable expérience dans la gestion d’opérations juridiques, et cela se voit. J’ajouterais d’ailleurs que l’outil peut être utilisé pour bien d’autres opérations que le M&A.

Quels types d’opérations gérez-vous grâce à la plateforme ? Quels bénéfices en tirez-vous ?

Mark Krenn: À l’heure actuelle, nous utilisons principalement la plateforme pour gérer des opérations de fusion et d’acquisition, ainsi que des projets de développement immobilier pour lesquels nous intervenons en tant que mandataires. 

La facilité de mise en place et d’intégration des différentes parties, ainsi que leur répartition en groupes, facilite particulièrement la communication et plus largement la gestion de l’opération. Nous utilisons également Closd comme solution de data room pure pour certains de nos clients.

Vos clients et interlocuteurs sont-ils satisfaits de l’utilisation de la plateforme ?

Mark Krenn : La solution est très intuitive et possède toutes les fonctionnalités nécessaires pour gérer une opération ou un projet de développement immobilier. La possibilité de signer des contrats en ligne – par le biais d’un processus formalisé – est un véritable différenciateur. Nos clients montrent un très vif intérêt pour les solutions innovantes, et ont réagi très positivement à notre décision d’adopter Closd. Pendant la phase de test, nous avons également invité certains clients à tester Closd et nous avons reçu des retours très positifs, ce qui nous a encouragés à choisir la solution.

Quels sont vos objectifs en termes de relation client ?

Hans Kristoferitsch : Nous nous sommes fixé pour objectif de fournir à nos clients des conseils juridiques de haute qualité, de la manière la plus rentable et dans les délais les plus courts possibles. Cela nous conduit naturellement à avoir de plus en plus recours à des solutions de legaltech qui nous permettent de traiter certaines tâches plus rapidement et à moindre coût grâce à l’automatisation. Nous attachons également une grande importance à la coopération à long terme. Les solutions de legaltech sont indispensables pour atteindre cet objectif, car elles nous permettent de coordonner les processus opérationnels que nous conseillons dans de nombreux domaines.

Mark Krenn: Nous évaluons constamment la pertinence de nos initiatives en matière de  legaltech en les soumettant à nos clients, afin de pouvoir nous adapter à leurs exigences et à leurs attentes. Pour nous, la legaltech n’est pas une fin en soi dans un but marketing ; son objectif réel doit être de générer de la valeur ajoutée pour nos clients.

Quels sont selon vous les principaux défis du secteur juridique à l’heure de la digitalisation ? 

Hans Kristoferitsch : Contrairement à la croyance populaire, nous ne pensons pas que la digitalisation sonnera la fin de la profession d’avocat. Au contraire, elle nous permet de travailler encore plus efficacement et de nous concentrer davantage sur nos dossiers, notre expertise juridique et représentation de nos clients devant ou en dehors des tribunaux . Notre plus grand défi sera de renforcer nos propres compétences informatiques pour exploiter au mieux les solutions de legaltech, et de recruter et former de jeunes collaborateurs qui connaissent non seulement le droit mais aussi les solutions numériques.

Merci à M. Kristoferitsch et à M. Krenn pour leur précieux témoignage, ainsi qu’à Tobias Paur de LexisNexis Autriche pour avoir réalisé cette interview. Vous souhaitez en savoir plus sur la plateforme Closd ? Planifiez dès maintenant votre démo !

Publications récentes

Contact

01.88.32.12.69
contact@closd.com

Déjà client ? Contactez-nous sur support@closd.com


Copyright © 2020