Témoignage d’expert : Emmanuel Scialom (Frieh Associés)

Le bilan est très satisfaisant, tant pour nos clients, nos autres interlocuteurs que pour notre organisation interne au quotidien.

Spécialisé dans les opérations de private equity et de fusions-acquisitions depuis plus de 20 ans, Emmanuel Scialom a exercé au sein des cabinets Willkie Farr & Gallagher en tant qu’associé jusqu’à fin 2011 et Dentons dont il était également associé jusqu’à mi-2018. Il rejoint par la suite le cabinet Frieh Associés.

Fondé en 2018 par Michel Frieh (ancien associé gérant du bureau parisien du cabinet DLA Piper), Marina Doithier et Raphaël Dana, Frieh Associés compte à ce jour 5 associés et 6 collaborateurs. Le cabinet intervient principalement dans des opérations de private equity et de fusions et acquisitions mais également en droit de la propriété intellectuelle, droit social et droit de la concurrence.

Closd : Bonjour Maître Scialom. Pourriez-vous nous présenter un peu plus en détail le cabinet Frieh Associés ainsi que les dossiers que vous traitez au sein de cette structure ?

Emmanuel Scialom : Le cabinet a une activité principalement transactionnelle consistant à accompagner ses clients dans le cadre d‘opérations de fusions et acquisitions, notamment de private equity. Il représente des acquéreurs, des vendeurs ou encore des managers tout au long du processus de vente d’une cible et sur tous les aspects de la transaction.

Vous utilisez Closd depuis plusieurs mois. Pourquoi avoir choisi cette solution et à quel(s) besoin(s) répondait-elle ?

E.S. : D’abord parce que Closd est un service tiers et que sans cette composante importante, il nous semble difficile de convaincre les différentes parties impliquées dans nos dossiers d’accepter de l’utiliser. Il y a toujours une crainte de perdre un accès à l’information en laissant la maîtrise totale d’une plateforme à l’une des parties. Le fait de pouvoir partager cette maîtrise par l’entremise d’un prestataire tiers est un gage de confiance. Ensuite parce que la plateforme Closd a visiblement été conçue par des personnes qui connaissent notre métier pour l’avoir eux-mêmes pratiqué et donc nos besoins. Elle parvient à allier fonctionnalités requises et simplicité d’utilisation.

Pourriez-vous nous décrire les opérations que vous réalisez grâce à la plateforme ?

E.S. : Nous utilisons la plateforme pour le suivi et la réalisation des transactions traitées par le cabinet. Elle nous permet d’assurer une communication continue en temps réel sur l’évolution des documents et des négociations sous-jacentes. Elle permet surtout d’alléger considérablement le processus de signature des documents en simplifiant toute la logistique et en supprimant les tâches de reprographie habituelles en la manière.

Quel bilan faites-vous de cette utilisation ? Quels bénéfices voyez-vous à dématérialiser et à centraliser vos projets sur Closd ?

E.S. : Le bilan est très satisfaisant, tant pour nos clients, nos autres interlocuteurs que pour notre organisation interne au quotidien. Le fait de dématérialiser et centraliser nos projets permet un accès facile et de n’importe quel endroit à la documentation et une transparence très appréciée des parties concernées. Mais le plus grand bénéfice reste l’intégration de DocuSign à la plateforme et les paramétrages que Closd permet en matière de signature : grâce à la plateforme, nous ne sommes plus tributaires des disponibilités des uns et des autres un même jour et en un même lieu pour pouvoir procéder à la signature. C’est un changement profond en matière d’organisation dans notre métier.

Quelle a été la réaction de vos clients concernant l’usage de la signature électronique pour vos closings, et de manière générale durant votre collaboration sur Closd ?

E.S. : Ils sont de moins en moins méfiants quant à ce type de procédé. Et après un premier usage, en général, ils sont tous convaincus de l’intérêt de recourir à la signature électronique. Ils apprécient également l’accès continu à l’information que leur offre la plateforme, notamment l’accès immédiat à la documentation une fois que celle-ci est signée. C’est très rassurant pour eux.

En pleine mue, le marché juridique opère sa transformation numérique. Comment voyez-vous les évolutions technologiques impacter la pratique quotidienne des avocats et juristes ?

E.S. : Les évolutions technologiques sont une chance pour les avocats qui feront les efforts pour les suivre : en leur épargnant des tâches matérielles, ils pourront se concentrer sur des tâches à plus haute valeur ajoutée, présentant un intérêt plus grand pour eux-mêmes comme pour leurs clients.

 

Merci Maître Scialom

Publications récentes

Contact

01.88.32.12.69
contact@closd.com

Copyright © 2020